Cherif Balde

Moi alt

Nom : BALDE

Prénom : Cherif

Profession :Chef de projet informatique

Résidence : Clermont-Ferrand, France

Mon parcours

Actuellement responsable de projets internationaux chez Euromaster (Groupe Michelin), mon parcours professionnel m'a amené à travailler pour un certaine nombre de multinationales comme TOTAL ou AREVA dans la mise en place de solutions informatiques. Après un bac (option Mathématique) obtenu en 2000 en république de Guinée, j'ai passé une licence d'informatique à l'université de Marne-la-Vallée de 2001 à 2003 avant d'intégrer l'institut d'ingénierie informatique de limoges d'où j'ai obtenu mon diplôme d'ingénieur en 2007.

Ma petite histoire avec EduCetera

En tant que membre fondateur de l’association, mon histoire avec EduCetera a donc démarré dès le départ.

C’est pendant les troubles socio-politiques en Guinée en 2009 qu’un soir, assis seul chez moi que je me suis posé les questions suivantes :

- Comment en sommes nous arrivé là ?

- Que s’est-il passé ?

- Qu’est-ce qui n’a pas fonctionné dans l’histoire de ce pays?

C’est en réponse à toutes ces questions que j’ai décidé d’apporter ma contribution à l’amélioration de l’éducation en Guinée.

Pendant les mois qui ont suivi, j’ai cherché des partenaires qui partageaient la même vision et c’est ainsi que j’ai rencontré Ismael Camara (actuel Vice-président). Après avoir dispensé le cours de gestion de projet aux étudiants en licence au centre informatique de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry en mai 2011, j’ai décidé de lancer un projet à plus grande envergure avec mon ami et partenaire Ismael.

Ainsi était né le projet EduCetera.

Mon rôle dans l'association EduCetera

En tant que président et cofondateur de l'association, mon rôle est le garantir avec l'ensemble des membres, son bon fonctionnement au quotidien et de donner une vision et orientation stratégique pour les années futures.

Ma vision de l'initiative EduCetera

Le projet EduCetra s'il se réalise deviendra un acteur incontournable de la formation universitaire en Guinée et ce, à travers la plate-forme d'échange qui se mettra en place entre les guinéens vivants à l'étranger et ceux restés au pays.